Haemonchose : le parasite de l’été des ovins

Parmi les nombreux strongles intestinaux, l’haemonchose est parmi les plus sournois. L’évolution de la maladie est en effet très rapide après l’infestation. Son cycle est de l’ordre de 15 jours en conditions favorables (température optimale : 22 à 25°C et humidité), d’où une multiplication très rapide du parasite et les symptômes peuvent facilement se confondre avec ceux d’une autre maladie, une entérotoxémie par exemple. Les animaux perdent l’appétit et s’anémient très rapidement. La mort est rapide et le taux de mortalité peut être élevé. Une association de surpâturage et des conditions climatiques favorables participe à une augmentation de l’infestation. Le risque est maximal environ 10 à 15 jours après un violent orage. La résistance individuelle et raciale est très variable vis- à-vis de ce ver.

Les symptômes

Au niveau des symptômes on surveillera les signes d’anémie (ovin qui « trainent », signe de la bouteille, œil blanc), il n’y a pas forcement de diarrhée. A l’autopsie les vers sont présents en grande quantité au niveau de la caillette avec un contenu hémorragique.

Des antiparasitaires efficaces

Même si des traitements curatifs d’urgence peuvent être mis en place en cas d’haemonchose déclarée afin de limiter la mortalité, c’est une pathologie qu’il faut prévenir.  Le mal est en effet déjà fait lorsqu’on identifie la maladie à partir des symptômes. Sauf si les animaux rentrent et restent en bâtiment à l’issue du traitement, il vaut mieux utiliser des strongicides à action rémanente. Les produits anti-parasitaires à base d’Ivermectine, Moxidectine et de Closantel sont utilisés chez les ovins. Une diète avant le traitement peu améliorer son efficacité. Rappelons qu’il est indispensable d’alterner les familles de matières actives afin de limiter les problèmes de résistance, de respecter la posologie (en particulier en ne sous estimant pas le poids des animaux) et de noter toutes les informations dans le cahier sanitaire. Pour plus d’information, contactez votre vétérinaire.

Coralie CHAUMENY, animatrice section ovine

Vous souhaitez en savoir plus sur la section ovine GDS Bretagne ? Contactez Coralie CHAUMENY coralie.chaumeny@gds-bretagne.fr

SE FORMER AVEC GDS BRETAGNE

Nos sections

Section Avicole Section Bovine Section Ovine Section Caprine Section Aquacole Section Equine Section Apicole

FICHES SANITAIRES

Espace éleveur

Certificat sanitaire
Documentation GDS
Carte des services
Mouvement des animaux
Catalogue des formations
Attestation Bovin NON IPI

Suivez-nous

Accèder au blog des éleveurs

Retrouvez l’actualité de l’agriculture en Bretagne sur le blog des éleveurs bretons !

Et rejoignez-nous sur

GDS Bretagne | L'action sanitaire ensemble

CONTACTEZ-NOUS

SIÈGE SOCIAL
GDS Bretagne
13, rue du Sabot
BP 28
22440 Ploufragan

www.gds-bretagne.fr

NOS ANTENNES

Antenne de Ploufragan
tél. 02 96 01 37 00
Antenne de Quimper
tél. 02 98 95 42 22
Antenne de Rennes
tél. 02 23 48 26 00
Antenne de Vannes
tél. 02 97 63 09 09

SUIVEZ-NOUS