Suivi de la MHE

La situation de la Maladie Hémorragique Epizootique (MHE) progresse peu en cette période.

Nous vous invitons à consulter le site du Ministère afin d’avoir les dernières informations à date en cliquant ici

 

Pour rappel, voici les informations essentielles à connaître sur la maladie :

LA MHE, C’EST QUOI ?

La MHE est une maladie virale. Elle est transmise par les Culicoïdes, des insectes piqueurs. Certains cervidés y sont sensibles ainsi que les bovins et dans une moindre mesure les petits ruminants.
Cette maladie connue ailleurs dans le monde a notamment été détectée en Italie (Sardaigne et Sicile), au Portugal et en Espagne.
La MHE n’est pas transmissible à l’homme.

QUEL EST L’EFFET SUR LES ANIMAUX ?

Chez les bovins, la MHE induit de la fièvre, un amaigrissement, des lésions buccales et respiratoires. Ces symptômes sont proches d’autres maladies comme la FCO. Elles peuvent donc être confondues. En cas de MHE, la morbidité et la mortalité sont élevées.

COMMENT LA DIAGNOSTIQUER ?

Après suspicion épidémiologique et clinique par le vétérinaire traitant, l’infection peut être confirmée par PCR. Il n’y a pas de test sérologique reconnu par le LNR.

COMMENT LA SOIGNER ?

Il n’y a pas de traitement spécifique, mais un traitement symptomatique prescrit par le vétérinaire visant à réduire les signes cliniques.

COMMENT LA PREVENIR ?

Il n’y a pas de vaccin disponible contre la MHE. Comme elle est transmise par piqûre de Culicoïdes, les moyens de prévention sont similaires à ceux de la FCO : éloignement des animaux infectés, limitation des mouvements, test PCR avant mouvement, traitements insecticides des animaux, bâtiments et moyens de transport.

QUELLES CONSEQUENCES TECHNIQUES ET REGLEMENTAIRES ?

Cette maladie est à déclaration obligatoire au regard de la réglementation européenne. La zone dans un rayon de 150 kilomètres autour d’un foyer est zone régulée (ZR). Cela s’applique à ce jour pour un large partie du territoire pour les bovins, ovins, caprins et cerfs d’élevage.
La sortie des animaux de la ZR est soumise à conditions. Les animaux doivent être désinsectisés et avoir un test PCR négatif. Certains états acceptent des animaux. Des allègements sont prévus pour certains centres de rassemblement ainsi que les animaux de moins de 70 jours destinés aux ateliers d’engraissement.

Les dernières actualités

Dispositif FAR

    Vous ne souhaitez plus adhérer au dispositif FAR (Fonds d’Assainissement Régional) ?   Si tel est le cas, […]

publié le 23 mai 2024

L’équipe des Techniciens Sanitaires Apicoles s’agrandit

    GDS Bretagne et les 4 GDSA ont fait intervenir la FNOSAD (Fédération Nationale des Organisations Sanitaires Apicoles Départementales) […]

publié le 15 mai 2024

Suivi santé : toutes les cartes de service et les ac...

  Pour consulter la carte de service 2024 de votre section, cliquez sur le nom de l’espèce : • Apicole […]

publié le 19 avril 2024

Recommandation de vaccination des bovins et ovins co...

  Une nouvelle souche de sérotype 8 de la Fièvre Catarrhale Ovine (BTV 8-France 2023) est apparue en aout 2023 […]

publié le 9 avril 2024

JE M'INSCRIS À UNE FORMATION

JE M'INFORME SUR UNE MALADIE

Suivez-nous

Accèder au blog des éleveurs

Retrouvez l’actualité de l’agriculture en Bretagne sur le blog des éleveurs bretons !